Le cinéma de Michael Mann

Il y a de ces réalisateurs dont on voit plusieurs films sans le savoir, jusqu’au jour où une petite révélation se produit et l’on réalise le point commun, le fil rouge. Les thèmes ou le traitement, cette patte d’auteur. On relie tout, on re-lit tout, et l’on est soudain pris d’un petit coup de foudre, simplement parce que l’on a pu mettre un nom, un visage et une raison sur le fait que l’on avait apprécié tous ces films.

Ce fut le cas en ce qui me concerne avec notamment Michael Mann, un réalisateur, scénariste et producteur américain. Après avoir étudié le cinéma à Londres, et partagé ses intérêts entre documentaire et publicité, Michael Mann écrit et réalise pour la télévision, avant de décoller définitivement au cinéma dans les années 90 grâces à quelques gros succès.

Les spécialistes du cinéma pourront vous en parler bien mieux que moi. Que vous compreniez totalement ou pas du tout la langue de Shakespeare, vous apprécierez peut-être le superbe essai visuel de Matt Zoller Seitz sur le cinéma de Michael Mann. Au travers de cinq chapitres, l’univers de Michael Mann est détaillé sous toutes ses coutures…

Cliquez ici pour voir le premier chapitre de cet essai: Zen Pulp, Part 1. La page en question contient les liens vers les quatre autres chapitres.

Cadeau en ce début d’année: Pour vous permettre de faire le point sur ce que vous avez vu, et vous souvenir de ce que vous devez encore voir, je vous ai préparé le petit aide-mémoire ci-dessous. Imprimez, découpez en suivant les pointillés et placez sur le frigo (ou dans votre calepin). N’oubliez pas de marquer les films que vous avez déjà vus, à moins que vous ne vouliez tous les revoir après avoir apprécié l’essai vidéo de Matt Zoller Seitz. Magnéto!

Cet article a été publié dans divers avec les mots-clefs : , , . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.