Une semaine, deux livres

Une semaine de vacances m’a permis de finir deux livres commencés dernièrement. Loin des ordinateurs, des distractions, et avec quelques vraies plages (de lecture), les pages se tournent tellement plus vite.

Maison de campagne au Japon

Le premier: Minka, My Farmhouse in Japan. Écrit par John Roderick, et autobiographique, le livre retrace l’aventure vécue par ce correspondant de l’Associated Press lorsqu’il se retrouva presque involontairement propriétaire d’une multi-séculaire Minka, une maison traditionnelle japonaise. Ces joyaux d’architecture, tout en bois, ont pendant des siècles accueillis paysans et fermiers, par familles entières, sous un même toit. C’est avec le fils de sa famille d’accueil japonaise, qu’il entreprit la rénovation et l’aménagement de la maison, dans les années soixante et septante. Histoire d’une amitié américano-japonaise, d’une découverte de l’art et de l’architecture japonaise et de bien d’autres petites choses… Je conseille fortement ce livre!

Entretemps, une réalisatrice américaine, Davina Pardo, a décidé de filmer un documentaire sur la maison et son histoire. Sans le sou, elle a eu recours à Kickstarter, un site web mettant en contact artistes ou entrepreneurs et mécènes. C’est un contribuant financièrement et modestement au projet que j’ai reçu le livre et que j’attends le DVD du documentaire avec impatience… La bande-annonce du documentaire est disponible:

Mac Gyver en orbite

Le second: Out of Orbit: The Incredible True Story of Three Astronauts Who Were Hundreds of Miles When They Lost Their Ride Home. Ecrit par un journaliste et basé sur les témoignages de dizaines d’astronautes et de membres des programmes spatiaux américains et russes, le livre retrace un épisode méconnu de l’aventure spatiale en orbite basse autour de la Terre. En 2003, la navette américaine Columbia se désintégrait lors de son retour dans l’atmosphère terrestre, entraînant avec elle son équipage de sept astronautes et suspendant provisoirement tout vol des trois navettes restantes (ça c’est la partie connue). Pendant ce temps-là et pendant les mois qui suivirent, à bord de la Station Spatiale Internationale, deux astronautes et un cosmonautes durent non seulement faire le deuil de leurs collègues (et amis) disparus, souffrir encore plus de l’éloignement avec leur famille respective mais aussi faire face à la pénurie de ravitaillement provoquée par l’interdiction de vol des navettes, et le report indéterminé de leur retour sur Terre…

Si le livre retrace ces évènements dramatiques, il contient aussi des dizaines d’anecdotes fantastiques sur Don Pettit, l’un des deux astronautes échoués en orbite. Chimiste de formation, scientifique (ou savant fou) et bricoleur jusqu’au bout des ongles, c’est un plaisir que de lire les exploits techniques de ce savant mélange entre Mac Gyver et Professeur Tournesol… Donc, je recommande si la conquête spatiale ou les astronautes vous intéressent!

Cet article a été publié dans espace & boulot avec les mots-clefs : , , , , . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.