2 commentaires

  1. worcq
    Le 5 août 2011 à 22:22 | Permalien

    je vais suivre cela avec intérêt;
    deux réactions à ce niveau
    le fait de fusionner la photo jpg et la photo raw aurait-il eu une influence sur les fichiers originaux?
    pour ma part, le situation est évidemment différente, je transfère toujours mes photos de l’appareil vers la bibliothèque en indiquant un classement hiérarchisé année, mois, jour
    je fais ensuite des classements dans des collections
    Pour le mariage les collections suivantes, cadre, acteurs avant, mariage, acteurs après, chateau, manger et rituels. Chaque collection a fait l’objet d’une exportation pour le web.
    Bon travail!

  2. Antanarive
    Le 6 août 2011 à 11:51 | Permalien

    Le fait de fusionner la photo JPG et la photo RAW aurait-il eu une influence sur les fichiers originaux?

    Non, en fait, les deux fichiers restent côte à côte dans le dossier et il est possible de changer les préférences de Lightroom dans un sens puis dans l’autre pour soit les afficher séparément, soit les afficher de manière combinée.
    Dans l’affichage combiné, que j’ai choisi au final, le JPG est en fait caché et, en quelque sorte, inaccessible. Toutes les manipulations se font alors sur le RAW.

Un trackback

  1. [...] Ce billet est la suite du billet intitulé étape 1 – sauvegarde et importation. [...]