2035, vivre sur Mars

Sur Mars.

Chaque été, l’Université de Vienne organise avec divers partenaires, la « KinderUni »: Une université d’été pour les enfants! Il ne s’agit pas de les faire assoir dans un auditoire pendant des heures, mais bien de les passionner pour les sciences, les technologies, l’architecture,… au moyen d’activités pratiques et stimulantes! Cette année encore, plusieurs milliers d’enfants ont ainsi envahi les bâtiments de l’université pour participer à des dizaines d’ateliers ou de séances de laboratoire.

C’est dans ce cadre qu’un groupe d’enfants de 7 à 12 ans ont participé à l’atelier « 2035 – Vivre sur Mars », au sein du département d’architecture. C’est la troisième année consécutive qu’un atelier combine architecture & espace, chaque fois avec un certain succès. L’atelier était organisé par l’équipe académique de l’université de Vienne, et par quelques instructeurs d’astronautes (voilà pourquoi je vous en parle…).

Lire le reste de cet article »

Publié dans espace & boulot | Mots-clefs : , , , | Commentaires fermés

MARES, la suite

Maintenant que vous savez le pourquoi de MARES, vous êtes sans doute curieux d’en savoir un peu plus sur cette drôle de machine, sur la façon dont elle faite et donc elle sera utilisée. Sa mission première sera de permettre de nouvelles expériences sur l’atrophie musculaire dont sont victimes les astronautes et autres résidents de la Station Spatiale. Sur Terre, les muscles (et mêmes les os) sont constamment en train de se régénérer, pour faire face aux efforts constants qu’on leur demande. En microgravité, cela change, beaucoup de ces muscles (par exemple ceux des jambes) sont sous-utilisés et réduisent leur masse en proportion.

Ce que l’on sait moins, c’est le détail de ce mécanisme, et comment il affecte sélectivement et différemment tel ou tel groupe musculaire. De même, s’il l’on mesure depuis longtemps les paramètres « macroscopiques » de ce déconditionnement (par exemple, les astronautes mesurent régulièrement le diamètre de leurs mollets), on connaît moins l’impact réel, en terme de force, de puissance, de cette lente évolution. Lire le reste de cet article »

Publié dans espace & boulot | Mots-clefs : , , | Commentaires fermés

MARES… – Mais qu’est-ce que c’est?

Depuis quelques mois, et encore pour quelques autres, MARES occupe la majeure partie de mon travail. Mais qu’est-ce que MARES? Avant de répondre à cette question qui intéresse sûrement beaucoup d’entre vous, jetons un coup d’oeil aux nouvelles de l’espace:

Astronaut muscles waste away on long space flights reducing their capacity for physical work by more than 40%, according to research published online in the Journal of Physiology.

L’article, publié justement ce jeudi 19 août sur le site SpaceRef poursuit:

This is the equivalent of a 30- to 50-year-old crew member’s muscles deteriorating to that of an 80-year-old. The destructive effects of extended weightlessness to skeletal muscle – despite in-flight exercise – pose a significant safety risk for future manned missions to Mars and elsewhere in the Universe.

En résumé: une nouvelle étude vient de rappeler que les astronautes (et cosmonautes) subissent une perte musculaire d’au moins 40% lors d’un séjour prolongé en microgravité, et ce en dépit des contre-mesures déjà en place (principalement: 2h30 de sport par jour, à bord). Une telle perte musculaire, en terme de masse musculaire pure, de force et de puissance, mène à une baisse de performance qui pourrait s’avérer critique dans le cadre d’une mission vers la planète Mars.

Pourquoi? Lire le reste de cet article »

Publié dans espace & boulot | Mots-clefs : , , , , , , | Commentaires fermés

Hello world!

La phrase classique… pour ceux qui apprennent un nouveau langage de programmation. Parce que ouvrir, rouvrir un blog, dans un nouveau système, dans un nouvel espace, c’est re-apprendre un langage (lequel?).  Bonjour tout le monde! C’est décidé donc, je recommence un blog, un site, cet espace, générique, pas encore totalement défini, qui accueillera ce que je voudrai y mettre. La page, et le thème sont (noir &) blanc, tout est à faire. Les catégories sont à définir, au fur et à mesure, ainsi que les mot-clés. Bref, il y aura évolution.

Pourquoi Wordpress? Pour faire (presque) comme tous le monde. Parce que peu importe le flacon? Non, parce que ça me paraît être à l’instant le meilleur équilibre entre flexibilité et clé en main.

Il y aura évolution, mais je ne sais pas à quel rythme. Écriture, mais je ne sais pas à quel rythme. Si vous utilisez un agrégateur, vous pouvez souscrire au fil de syndication des billets de ce site. Cela vous permettra d’être prévenu de la publication d’un nouveau billet… Les liens sont ici autour, quelque part… (« syndication & RSS »).

183 mots jusqu’ici. Cela me paraît suffisant pour un premier billet. Nous ne voudrions pas déjà ennuyer le lecteur n’est-ce pas?

Publié dans wordpress | Commentaires fermés